Archives par mot-clé : Apocalypse

#TontonBob (3)

#TontonBob n’est pas friand de métaphore : quand il vous fait grimper aux rideaux c’est toujours sans vous demander votre accord.

#TontonBob ne répond pas : il est pris dans une interminable partie de OUIJA.

#TontonBob donne le change aux policiers : par la combinaison scandaleuse d’une camgirl en plein spleen et d’une cathédrale de dossiers suspects.

#TontonBob rêve d’apocalypse et de comètes : il compte en faire qu’à sa tête.

#TontonBob ne fera pas de vieux os : le whisky et les cocktails à base de drogues dures l’emporteront bien assez tôt.

Horoscope du mois de décembre (Sagittaire)

ziggy-kairos-drogues-lsd

L’automne glisse vers l’hiver à la vitesse d’une comète en route pour Jupiter.

C’est sur cette promesse d’apocalypse silencieuse que je vous propose, amies et amis sagittaires, de vous défaire du superflu.

Pour retrouver en vous la part animale étouffée sous des tonnes de conneries civilisées.

Pour retrouver le centaure en vous.

Et pourquoi pas en profiter pour affronter quelque minotaure perdu dans le labyrinthe de votre esprit…

Ainsi formulé, vous pourriez croire que je tente de donner dans la pensée positive ou l’ésotérisme pour les nuls.

Il n’en est rien.

Je vous propose même d’aller faire un tour du côté du porno pour mener à bien votre mission. Rien tel qu’une petite virée sur des sites X de seconde zone pour entrer en contact avec l’Étrange – pour se confronter à quelque fantasme trop rapidement banni de votre imaginaire – pour regarder bien en face ce que vous n’aviez précisément pas envie de voir – pour comprendre, à nouveau, que nous pratiquons trop souvent l’amour sans passion et que si les hardeuses ne ressentent aucune honte à simuler, c’est parce que tout le monde simule, au fond.

Lors de votre odyssée dans les tags les plus obscurs (Ex : #bisex, #fisting, #hairy, #piss, #pregnant, #slave ou #voyeur) il s’agira d’expérimenter le champ des possibles et de vous immiscer dans ces fameux interstices de doutes entre la vérité et le mensonge. Ainsi, vous découvrirez peut-être que le Simulacre possède aussi sa propre beauté : sa contre-beauté, son anti-beauté, ou l’équivalent d’une sur-beauté surpassant les impostures les plus flagrantes de la vérité…

Il vous faudra affronter cette avalanche d’images dégradantes tout en continuant à croire aux miracles sans chercher à les résoudre ou les expliquer. Et si le mystère résiste face aux illusions, c’est que vous êtes vivant.