Archives par mot-clé : Livre

Nouvelle sortie 2018 : PORNO FUTURO

Du porno, du futur, mais aussi du voyeurisme, une chasse à l’homme et des orgies sexuelles sous le contrôle des technologies de pointe.

Et quoi de mieux qu’une série d’extraits pour vous faire une idée de ce que cet ebook porno a dans le ventre :

Elle pleurait, elle geignait, elle poussait des cris dans une autre langue que la nôtre, des jurons portés par sa voix de diva et le caractère irréel de la lumière coulant sur la surface de sa peau bronzée recouverte d’un voile de sueur.
Son visage retouché par les scalpels donnait l’impression d’une créature de comics book en effet 3D – une créature synthétique aux courbes trop parfaites – la peau ultra tendue sur toute la surface du corps – ultra perfectionnée jusqu’à la manière dont ses cheveux lui couraient sur le dos en une superbe vague sculpturale – une créature hyperréaliste jusqu’aux traces de bronzages aux délimitations trop nettes pour être vraies.

Ou encore :

Un condensé de violence suivit cette rapide leçon de choses. Gloria saisit l’homme par la gorge, le regard acéré, la pose chirurgicale, l’attitude millimétrée, plus que jamais confiante en ses qualités d’actrice. Au tour du garçon d’entrer en piste avec cette nouvelle paire de bites, plus fraîches, plus grosses, plus vigoureuses.
Gloria lui colle le visage contre ces gros sexes luisants. Elle ne l’oblige pas tout de suite à sucer. Elle se contente de lui tenir la tête et la secoue dans tous les sens, sur l’une, sur l’autre. L’idée est simple : s’il n’a jamais vu une bite en gros plan, c’est le moment de découvrir quelle odeur ça peut avoir, une vraie bite de mec qui n’attend qu’une bouche pour cracher sa purée.
Il ne pourra pas dire qu’il ne connaît pas la sensation d’une bite lui frappant le visage, tant Gloria s’amuse à lui mettre des coups de gland sur les joues et sur le bout du nez. Elle le prend par surprise, au moment où il s’y attend le moins pour lui mettre dans la bouche et pousser un grand coup sur sa nuque.
La caméra accompagne les impulsions de Gloria – laquelle pousse et repousse sur la tête du garçon pour lui imprimer le bon rythme, celui d’une bonne petite machine à sucer.
Quand il a enfin compris qu’il n’échappera pas à l’humiliation, il se met à sucer de lui-même, d’avant en arrière, comme lui a montré la bimbo la plus célèbre de la planète.

Un ebook porno à découvrir sur Amazon

mick69el a disparu d’internet

Totalement disparu des radars. C’est dommage. Je l’aimais bien ce blogueur.
Il m’avait confié être entièrement puceau (du sexe, du cul et aussi de la bouche).
Il n’avait jamais eu aucun rapport sexuel de sa vie et se préservait en vue de la réalisation d’un fantasme de dépucelage – ou dans le but non avoué d’entretenir son obsession d’un dépucelage fantasmé.
Je considère que j’ai beaucoup de chance d’avoir encore mon pucelage à mon âge, m’avait-il déclaré, car j’ai peut-être une chance de le perdre avec des personnes qui désirent initier un puceau.
Il y avait quelque chose de terriblement romanesque et fleur bleue dans son envie de rencontrer une femme qui le forcerait à sucer son mari, puis l’obligerait à les regarder faire l’amour. Son fantasme ne s’arrêtait pas à cette seule et unique humiliation buccale – la femme aurait dû l’écraser sous le poids de sa féminité. Lui faire sentir et lécher ses pieds. Et finir par s’occuper de son cul. Avec un gode-ceinture, de préférence.
mick69el voulait vivre sa première expérience sexuelle en se faisant baiser par un couple et par tous les trous. J’ai toujours pensé qu’il avait un potentiel incroyable pour faire de son dépucelage autre chose qu’un simple plan cul à trois. Il y avait (et il y a toujours ?) de quoi en faire un film, un livre, voire un live sur periscope.tv
À l’heure où je vous parle, je ne saurais vous dire si mick69el a trouvé le bonheur, s’il court toujours derrière lui, ou s’il se lamente de l’échec de sa première expérience sexuelle.

 

Les illuminations érotiques de Jon Blackfox

« Appoline avait prononcé cette dernière sentence comme si elle possédait le numéro de téléphone du diable dans son répertoire.« 
Étrange sensation de proximité vis-à-vis de cette Appoline.
L’un des multiples avatars de tentatrices parcourant ce roman de Jon Blackfox.
En voyant passer la couverture dans le flux Facebook ma première impression fut de demander à l’auteur s’il s’agissait d’un 50 nuances pour hommes. Intriguée par sa réponse, j’ai commandé le livre. En dépit du pitch qui me semblait assez léger (l’histoire d’un informaticien qui couche avec plein de filles après avoir créé une application).
Ce n’est pas que ce résumé soit mensonger mais tout dans ce livre vise à démolir la belle image de l’entrepreneur à qui tout réussi : le beau gosse revenu des USA se retrouve pris dans une spirale infernale. Celui qui pensait pouvoir profiter du système se retrouve pris à son propre piège.
Aux illuminations érotiques et pornographiques promises par le titre répondent des moments de vertiges façon montagnes russes – dans une gradation de pratiques sexuelles des plus soft aux plus dark.

Ces plongeons dans le désespoir qui donnent une saveur très particulière au texte. C’est un roman porno. Assurément. Tout y tourne autour du sexe. Il y règne pourtant une troublante ambiance de roman noir avec ce personnage tourmenté qui se raconte en clairs-obscurs. Il nous invite dans son naufrage et l’on se laisse doucement couler en sa compagnie…

Site de l’éditeur :
http://numeriklivres.info/les-illuminations-erotiques-dun-profane-de-jon-blackfox/

Page Amazon :
https://www.amazon.fr/Illuminations-%C3%A9rotiques-dun-profane/dp/2897179457