Archives par mot-clé : Sodomie

Miss Salope 2018 – épisode 3 – Pauline, 31 ans, spécialiste en marketing direct à Strasbourg

miss salope 2018 anal

« Des mauvaises langues racontent que je suis une pute de chantier ? La vérité c’est que je fais la pute partout où je passe. »

En gros plan face caméra, impossible de passer à côté de la mâchoire de Pauline. Le regard s’y accroche comme la main d’un alpiniste pris de vertige. Un visage chevalin qui tranche sur un corps de mannequin.

Une particularité physique qui lui avait valu un surnom atroce : ses copines de classe l’avaient surnommée Poney Barbie. Un surnom qui lui avait collé à la peau jusqu’à ce qu’elle quitte la ferme de ses parents…

Aujourd’hui, Pauline n’a plus rien à voir avec son passé de paysanne : elle porte de la lingerie fine, elle s’habille la plus classe possible, à fond dans son rôle de bonne bourgeoise salope, porte-jarretelles en soie, collier de perle, petit sac Chanel et autres atours dignes d’une duchesse en pleine montée de désir sexuel…

Une vraie salope BCBG prête à vider des couilles sur un chantier en périphérie de la ville.

Elle manque de tomber en coinçant un talon dans les gravats. Elle manque aussi de filer ses bas de soie en passant à côté d’une tractopelle. Adossée contre un pylône, elle marque une pause et se frotte le sexe contre un cône de signalisation.

Les hommes – ils sont trois à proximité – délaissent leurs machines pour lui proposer de visiter leur cabine de chantier.

Elle n’attend pas qu’on lui paye un café et dévoile une paire de seins pleins de vie, des seins remplis de vice, lourds et appétissants comme une brioche sortie du four. Sa culotte déborde de poils, des poils que les mecs ne cherchent même pas à contempler. Ils prennent le premier trou à portée de vue.

Un conducteur d’engins lui baisse le slip pour une enculade du tonnerre. Les deux autres ne vont pas attendre pour user et abuser d’elle. Elle se fait baiser par le cul, les trois à la suite, chacun son tour, dans une ambiance de jour de paie, sans qu’elle ne se dépare de son grand sourire de poney lubrique.

Elle avouera plus tard qu’elle n’avait pas compris grand chose à la fin, quand un truc frais lui avait couru entre les fesses. Il aura fallu lui passer les images filmées dans la cabane de chantier pour découvrir l’impensable : c’était une canette de bière qu’on lui avait enfilée dans le cul. Les trois mecs avaient tellement rempli le cul qu’il en coulait du sperme par tous les bords. La canette glissa sans accroc, par le culot. Pauline était si dilatée qu’ils auraient pu y passer à trois en même temps. Mais une forme de solidarité ouvrière les poussa à la laisser partir. Elle avait encore beaucoup de plaisir à offrir aux autres hommes du chantier.

Verdict du Jury : Pauline vient de marquer la compétition d’un grand coup. Si fort que le maître d’oeuvre du chantier s’est rendu à la villa pour se plaindre auprès du Jury. Il a été si bien reçu, assaillie par les autres filles, qu’il s’est enfui en promettant de revenir avec les copains du syndicat.

3 raisons de ne pas lire « Le diable baise avec nous »

Le diable baise avec nous

J’ai totalement omis de parler de mon dernier livre, Le diable baise avec nous. Puisque je sais à quel point il est difficile de convaincre les potentiels lecteurs, je préfère vous donner de bonnes raisons de ne pas acheter cet ebook.

Raison n°1 : vous êtes fâchés avec la littérature.

Ne dites pas le contraire, rien ne vaut un bon porno sur internet. Puisque tous vos fantasmes les plus inavouables sont déjà exposés en ligne, à une portée de clic, pourquoi prendre la peine d’explorer d’autres univers dans un livre ?

Raison n°2 : vous n’aimez pas le sexe, et encore moins la pornographie.

Alors je me demande bien ce que vous faites sur cette page, à lire ce blog 100% porno. Si c’est de la curiosité, dites-vous qu’elle est aussi malsaine que le contenu du Le diable baise avec nous.

Raison n°3 : le sexe anal vous indispose.

Voilà peut-être la seule raison valable pour ne pas acheter cet ebook, puisqu’il n’est presque question que de sexe anal, de sodomies brutales, de léchages de cul et d’insertions frénétiques dans presque tout ce qui possède un trou du cul. Et ce jusqu’au pire. On ne baise pas impunément avec le diable.

Vous souhaitez quand même passer outre ces avertissements ? Alors cliquez ici : https://www.amazon.fr/diable-baise-avec-Porno-Chaos-ebook/dp/B073T3C3MZ

PORNO DINGO 4.0 : MA WEBCAM EST UNE FACTRICE SALOPE

Porno DingoMa factrice est une actrice porno.

Elle essaye la sodomie avec sa webcam.

Tout un monde d’expériences et d’imagination, de sextoys fumants, de téléphones roses saumon, de branleuses automatiques, de copines au bord de la psychose, de webcams cannibales et de sosies d’Audrey Fleurot en dominatrice sexe zoo.

Ma factrice essaye la sodo avec sa webcam et ça coince avec l’antenne : c’est l’heure de faire appel à Jo le Plombier spécialiste porno gay 100% TWITTER FACEBOOK INSTAGRAM TUMBLR GOOGLE. (Si vous aimez ce blog, n’oubliez pas de liker !)

Votre mot clé du jour vous est offert par Mark Zuckerberg : #luxurepornrobotsexuel

Le premier robot sexuel avec la tête de Justin Bieber, le torse de Vin Diesel, les fesses de Kim Kardashian et deux web webcams à la place des yeux – deux webcams salopes branchées en direct sur le site hargne.XXX – deux webcams espionnes japonaises en mal d’aventures dans un monde saturé de machines – deux webcams à la recherche d’une source de nouveauté dans les échappées belles d’une factrice trash et people.

Horoscope sexuel du mois de juin (Gémeau)

Monsieur Adam reste l’un de mes meilleurs souvenirs de lycéenne.

Le contenu de ses cours suivait le fil d’une idée fixe : vous faire abandonner tout espoir de réussite dans ce grand cirque psychotique que constitue le Monde de l’Entreprise. L’un de ses péchés mignons était de ponctuer ses tirades anticapitalistes par des extraits de la Loi de Murphy : S’il y a plus d’une façon de faire quelque chose, et que l’une d’elles conduit à un désastre, alors il y aura quelqu’un pour choisir la voie de la catastrophe.
C’était sa manière de sublimer sa vie tout en faisant abstraction des ravages de la calvitie et de sa taille frisant le nanisme. Je pense souvent à lui. J’aimerais l’avoir parfois à mes côtés pour bénéficier de son avis précieux de mauvais génie sur le cours de ma vie.

Dans un autre monde, au creux d’une faille spatio-temporelle, je nous vois former un couple catastrophe – une relation basée sur la violence et les coups bas – une union de désastres et d’humiliations répétées à l’infini. Notre Nouveau Monde serait une utopie où le mal ne pourrait pas nous atteindre, car nous nous serions déjà infligés toutes les souffrances possibles.

Toujours fidèle à sa Loi de Murphy, j’imagine le double de Monsieur Adam comme un romantique toxique.

La Loi de Murphy appliquée à la tendresse, ce serait une série de SMS : Je te veux ce soir – Je veux tes jarretières sexy, tes seins tendus, ton string de pute – Fais-toi belle, soigne tes cheveux, maquille-toi, prépare ton anus.

La Loi de Murphy appliquée à la romance, ce serait une photo de moi en retour, dans le miroir de ma chambre à coucher, poupée docile préparée à son goût, et une nouvelle série de textos tout aussi cruels : J’aime la façon dont tu es habillé toute salope pour moi – J’espère que tu y as passé beaucoup de temps – J’arrive, je bande déjà – Attends-moi à genoux dans la salle de bains – La tête dans les toilettes, la bouche à fleur de l’eau.

La Loi de Murphy appliquée à l’amour, ce serait son entrée tapageuse d’un coup de pied dans la porte, la ficelle de mon string écartée avec dérision, sa bite assassine directement fourrée dans mon trou du cul et sa main qui m’encastre la tête dans le fond de la cuvette. Ce serait aussi mon maquillage ruiné, mon brushing détruit par les tourbillons de la chasse d’eau et mon sourire crâneur qu’il ne verrait jamais, trop lâche pour constater mon mépris de la douleur, spectacle qu’un catastrophiste de son espèce ne pourrait supporter sans perdre son érection dans la seconde.

Les couilles vidées, satisfait de voir mon cul déborder d’un reflux de sentiments malsains, il me quitterait pour une autre, un autre trou, un autre double, dans un autre monde.

Amies et amis gémeaux, plus que jamais, la période se prête à l’exploration de territoires inconnus. Faites connaissance avec votre double pervers, tenez-le bien en laisse, et laissez vous entraîner par-delà morale et routine.

PORNO DINGO 3.0 : LE GRAND TEST

Test de personnalité : Quel femme êtes vous ? quel pervers êtes-vous ?
Êtes-vous une connasse ?
Êtes-vous une peste ?
Êtes-vous porno romance dingo scato ?
Alors, êtes-vous une vraie connasse ?
Alors, êtes-vous prête pour une sodomie au ralenti ?
Alors, êtes-vous le sosie de cette actrice Brazzers à gros seins grosses fesses ?
Alors, êtes-vous prête à nous raconter votre confession intime de branleuse de puceau aux orgasmes foudroyants ?
TEST 1 : Êtes-vous cette branleuse automatique dont toutes les femmes aux foyers rêvent de recevoir des mains de leur factrice ?
TEST 2 : Êtes-vous coincés dans votre bulle ?
TEST 3 : Quelle abomination du Jardin des Délices êtes-vous ?
Êtes-vous ?
Êtes-vous toujours là ?

Test je suis Roxy Raye (Dingo Porn 2.0)

Test je ne suis pas un robot.

Test je ne suis pas Justin Bieber.

Test je suis Roxy Raye : je suis un cul de balbutiante revendiqué comme un jeu sexuel – je suis une littérature porno louche pour puceau – je suis un porno gay au garage forcé avec tendresse, avec une casquette Brazzers sur la tête et un kebab au goût de sperme – je suis une suceuse de l’Ouest – je suis une histoire de beurette qui montre sa bite aux trous noirs – je suis ton fantasme de cul de bourgeoise en 3D – je suis ton garde boue hollandais kamasutra pour participer à une fanfiction gangbang + sodomie + bukkake + putes mais sans aucune queue de taulard à l’horizon.

Je suis un test.

Je suis un test, un test.

Je suis une peste.